Les caractéristiques matérielles du Google phone Samsung Galaxy Nexus commentées et comparées à l’iPhone 4S

Ce billet est le 1er d’une série de 2 sur le nouveau smartphone Samsung Galaxy Nexus et la mise à jour 4.0 d’Android : Ice Cream Sandwich qui le fait tourner.

– billet I (ci-dessous) : Les caractéristiques matérielles du Google phone Samsung Galaxy Nexus commentées et comparées à l’iPhone 4S
– billet II : Comparaison entre les nouveautés apportées par Android 4.0 Ice Cream Sandwich et celles d’iOS 5

INTRODUCTION

D’où je parle :
– j’ai une sensibilité pro-Android (surtout anti-Apple en fait) [depuis que j’ai longuement manipulé un iPod touch en 2009. J’ai possédé un htc Magic dès son lancement en France en juin 2009 et possède maintenant un Nexus S depuis qu’il a été disponible en mars/avril 2011. Je suis passé par les versions de l’OS Android 1.5 Cupcake, 1.6 Donut, 2.2 FroYo et enfin 2.3 Gingerbread. Je n’ai malheureusement jamais pu manipuler Android 3.0 Honeycomb puisque je ne possède pas (encore) de tablette Android]
Je vais essayer malgré tout de rester objectif.
Je ne m’adresse pas seulement aux lecteurs qui ont déjà un smartphone Android.
Mon propos est plutôt pour schématiser d’expliquer pourquoi Android est une alternative crédible à iOS et de démontrer sur quels points le Samsung Galaxy Nexus est meilleur que l’iPhone 4S (et sur quels (rares) points l’iPhone est devant.

En résumé, si vous ne savez pas quel smartphone choisir et que vous hésitez entre un iPhone (4 ou 4S) et un Android (le Samsung Galaxy Nexus ou le Nexus S), cet article est fait pour vous.

– disponibilités
. de l’iPhone 4S : depuis le 14 octobre 2011
. du Samsung Galaxy Nexus sous Android : début novembre 2011 (edit : il a été finalement disponible le 20 décembre en exclu temporaire chez SFR en France)

– prix des téléphones « nus » (sans carte SIM ni engagement) avec 16 Go de mémoire :
. iPhone 4S : 629,00 €
. Samsung Galaxy Nexus : ~590 € car il est annoncé à 515 £ en Grande-Bretagne
Non seulement le Samsung Galaxy Nexus est moins cher (à cause de matériaux comme le plastique moins nobles et moins chers contrairement aux iPhones 4 et 4S en acier) mais en plus Samsung et Google n’entubent pas leur clients : la conversion €/$ n’est pas 1:1 au désavantage de l’eurozone comme chez Apple mais celle du marché.

HARDWARE commenté

– Processeur double-coeur cadencé à 1,2 GHz : petite déception par rapport au Samsung Galaxy S II. Il faudra attendre les benchmarcks avec le processeur A5 double coeur de l’iPhone 4S
– Ecran de 4,65 pouces Super AMOLED HD : très grande taille (mais téléphone beaucoup plus long que large : 16/9 quand l’iPhone est 1,5:1) et le Super AMOLED HD promet de superbes couleurs, meilleures que l’écran des iPhones qui n’est que LCD/LED)

Résolution de 1280 x 720 pixels tout simplement la plus grande résolution jamais atteinte pour un smartphone à ma connaissance (edit ultérieur, attention : à comparer avec le Galaxy Note qui fait 5 pouces), supérieur à l’écran Retina des iPhones 4 et 4S qui était pourtant la référence depuis juin 2010 (et supérieure même au Motorola Droid RAZR sorti le même jour que le Samsung Galaxy Nexus et au récent Windows Phone HTC Titan)
[tableau comparant les résolutions et le nombre de pixels par pouce des iPhones 4 et 4S et des téléphones Android récents]

– 1 Go de RAM : on pouvait attendre 2 Go mais l’iPhone 4S n’a que 512 Mo de RAM

16 ou 32 Go de mémoire interne : à l’heure du « cloud computing » cela se comprend qu’il n’y ait pas de course à la mémoire la plus grosse. l’iPhone 4S propose certes 64 Go en option mais à un prix astronomique (plus de 800 $ si mes souvenirs sont bons).

– Pas de lecteur de cartes microSD (c’est la philosophie de Google pour ses Google phones depuis le Nexus S)

– Appareil photo dorsal de 5 mégapixels, flash LED et autofocus (enregistre des vidéos en FullHD (1080p) à 30 fps) : dans la course au mégapixels comme argument marketing on pourra regretter que le Samsung Galaxy Nexus soit en retrait par rapport au Samsung Galaxy II et surtout à l’iPhone 4S (qui ont tous les deux un capteur de 8 mégapixels). Mais les photographes expliqueront que plus un petit capteur a des mégapixels moins chacun d’entre eux reçoit de lumière et donc moins bonne est la photo surtout en faible luminosité (si je comprends bien). Et qui voudrait manipuler des photos faisant une taille de 8 Mo chacune ?

– Caméra frontale de 1,3 mégapixels pour le chat vidéo et face unlock : je n’ai jamais cru à l’intérêt du chat vidéo

– WiFi 802.11 a/b/g/n

– Bluetooth 3.0

– NFC (Near Field Communication) : utile pour Google Wallet (paiement sans contact) et Google Beam (transfert de favoris via NFC). A noter que l’iPhone 4S ne dispose pas de NFC alors que le Nexus S disposait déjà d’une puce NFC

– Accéléromètre

– GPS

– Boussole numérique

– Capteurs de luminosité (peut servir à régler automatiquement la luminosité de l’écran) et de proximité (sert à éteindre l’écran quand on téléphone)

– Baromètre ?! : peut servir à mesurer l’altitude ou prédire le temps qu’il fait (on pourrait imaginer qu’une appli « communautaire » utilise les baromètres des Samsung Galaxy Nexus pour avoir une météo « communautaire » en temps réél)

– Batterie Li-on de 1750 mAh

– Dimensions : 135,5 x 67,94 x 8,94 mm

– Poids : 135 g. Plus léger que l’iPhone 4S grâce au plastique (comparé à l’acier) mais certains aiment avoir des téléphones lourds pour les sentir dans la poche et ne pas les oublier.

Publicités

2 réflexions sur “ Les caractéristiques matérielles du Google phone Samsung Galaxy Nexus commentées et comparées à l’iPhone 4S ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s